Sélectionner une page

Les anecdotes de l’album : #7 Nothing Human

22 Juin 2022 | Actualité, Les anecdotes de l'album

🌑🌒🌓🌔🌕🌖🌗🌘🌑

Premier titre de la face Obscure ! Lui non plus n’est pas très jeune.

A la base, il avait été composé pour la pièce de théâtre 🎭 d’un ami et se nommait en latin “Ad Extirpanda”. Il devait être interprété par Hegoa, mais c’était une époque où il était difficile d’explorer une voie metal dans le projet. Le titre est donc resté dans les cartons de 2016 à 2019.

Quand est venu le moment de constituer la partie obscure de l’album, celui-ci est naturellement venu en tête !

Mais que ce fut dur de trouver la chanteuse adéquate. J’avais d’abord voulu travailler avec “Sarah MC” dont j’avais adoré le travail dans Nikopol. Puis avec le Covid et faute de temps, cela n’a pas pu se faire. Je connaissais déjà Maïté, mais pour son projet de chanson française Hoxy More (devenu depuis Maïté Merlin). 🎙

Puis, je l’ai découverte dans son autre groupe de metal Talvienkeli et c’est en l’écoutant dans ce registre qu’elle maîtrise à la perfection que m’est venue l’idée de lui proposer ce qui allait devenir “Nothing Human”!

Maïté a fait tout un énorme travail de changement de structure pour lui donner la forme que l’on a actuellement.

Par exemple, l’intro du morceau d’origine est devenue le refrain, c’est elle qui m’a suggéré d’allonger le solo de guitare,… Suite à ce nouveau découpage du morceau, j’ai pu faire un travail de fond sur les textures, le mélange entre le quatuor et mes guitares, l’ajout de nappes,… 🎸

Dans ce registre, c’est le titre qui m’a demandé le plus de travail. 🤓

Avec toutes les voix de Maïté, j’ai également pu m’amuser à faire un gros boulot sur les voix gutturales (que l’on entend sur le refrain). Autant vous dire que sur les premières versions, je n’arrivais pas à les faire sans éternuer au milieu tant cela me grattait la gorge ! 😮‍💨

Et, comme pour la sonate, avec Marine, nous avons arrangé les chœurs sur le solo de guitare pour lui donner un côté encore plus épique. Déjà que de base, on n’était pas sur un registre intimiste, mais alors là…

Vous avez surement dû vous demander, mais que s’est il passé dans la tête des musiciens pour faire cette partie complètement loufoque qui mélange cirque et metal ?

Et bien une fois n’est pas coutume, une impro.

En l’occurrence, une impro de Lucas pour lui donner un côté moins “droit” et attendu. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça marche ! 

J’ai presque l’impression de voir le clown de “ÇA” sortir d’une bouche d’égout à chaque écoute ! 🤡

Au final, je suis très très fier de ce titre. Il mélange à merveille mon côté qui a tendance à en mettre beaucoup trop et mon côté presque intimiste…

Ouaip, non, en vrai, c’est un morceau ultra chargé comme j’aime, épique, lourd, puissant… Et pas du tout intimiste !!

Bref, ce sont tous ces éléments qui ont fait de ce titre un choix naturel pour être le second single de l’album.Dedans, vous entendrez donc Lucas 🥁, mais également Julien 🎸 qui m’a vraiment épaulé pour tous les titres metal. On retrouve également le quatuor MajusculeS orchestré par Jean-Charles 🎻. Et de fait, tous les chœurs sont assurés par Marine et moi-même. 🎙

Nothing Human (Keller/Merlin)

🥁 Batteries : Lucas Biguet-Mermet
🎸 Basse : Julien Mailland
🎸 Guitares/sound design/percussions : Gabriel Keller
🎻 Cordes : Quatuor MajusculeS
🎻 Arrangement cordes : Jean-Charles Montibert
🎙️ Arrangement choeurs : Gabriel Keller, Marine Poirier
🎙️ Choeurs : Gabriel Keller, Marine Poirier
🎤 Chant lead : Maïté Merlin

🎚️ Mixage : Lucas Biguet-Mermet/The Toolshed Studio
🎛️ Mastering : Alexandre Badagée/Red Sync Studio

Derniers articles :

Soyez les premiers informés !

Soyez les premiers informés !

Inscrivez vous à la newsletter pour suivre l'avancé de l'aventure en exclusivité.

Pas de spam c'est promis : en moyenne 1 mail par mois.

Félicitation vous êtes inscrit !

Share This