Les anecdotes de l’album : #5 Melancholia

23 Mai 2022 | Actualité, Les anecdotes de l'album

La série des histoire derrière les titres de Clair Obscur continue. Une bonne aubaine pour redécouvrir certains titres !

🌑🌒🌓🌔🌕🌖🌗🌘🌑

En voici, un titre à part dans l’album : Melancholia !

Déjà, il est le seul en français, et puis surtout, il a été entièrement composé pour l’album. C’est le seul titre dans lequel on retrouve Charlotte en voix lead, avec qui je partage la scène dans le Gabriel Keller Trio 🎙️ 🎻 🎸Et qu’est ce que nous l’avons fait évoluer avec Charlotte. La structure a sacrément été modifiée par rapport aux maquettes initiales : au revoir le solo final, au revoir un des couplets, et rajout d’un refrain 🤯

Voilà en somme tout ce qui a été modifié et qui permet à Melancholia d’être tel qu’il est aujourd’hui !

Dans chaque album, il y a toujours un titre sur lequel rien ne va et où les épreuves à surmonter sont toujours démentielles ! Sans que l’on puisse expliquer pourquoi. Et bien, sur cet album, ce fut celui-ci.👿

Dès l’enregistrement des préprod de batterie, impossible d’obtenir un son correct, le micro de la caisse claire a lâché, les overhead se sont mis à grésiller, … alors que tout allait bien sur les autres titres ! 🤷

Puis idem, à la basse, impossible de savoir pourquoi, je n’avais que des buzz, des problèmes de réseau électrique ⚡, j’ai eu des saturations au chant, des pistes de guitare qui ont disparues, un quatuor à cordes fantastique mais qui, sur ce morceau n’était pas juste, mes choeurs qui ne sonnaient pas ou qui devaient se faire un jour où je suis tombé aphone …

Voilà, j’avais mon démon à combattre !

Mais qu’importe toutes ces difficultés ! Avec Charlotte, nous les avons surmontées une à une.Déjà, elle a écrit un texte fantastique ✍🏻 qui vous parle d’amitié perdue. Et puis son interprétation a rendu le titre magique.
D’un coup, une fois arrivé en studio pour l’enregistrer, tout s’est mis à fonctionner normalement. Et pourtant, avant d’enregistrer Simon à la batterie 🥁, j’avais vraiment peur qu’un nouveau truc se mette à ne pas fonctionner. D’autant que ce fut le tout premier titre de l’album à être enregistré ! Le moment où, en général, on se rend compte que quelque chose ne va pas …

Finalement, tout est allé comme sur des roulettes 🛼. J’ai perdu des guitares ? Pas grave, elles auront été refaites. Je n’ai pas pu faire les chœurs ? Qu’à cela ne tienne, Emilie les a fait 🎤

Au final, il s’agit d’un titre dont je suis vraiment fier. Je suis content de ce groove lancinant, de cette section rythmique qui est contrebalancée par un arpège de guitare plus aérien. Je disais de ce titre qu’il était un “groove onirique”.

Aujourd’hui encore, je trouve cette description assez juste. Et vous ?

Et ce sont d’ailleurs tous ces éléments qui ont fait que j’ai choisi Melancholia comme étant le 3e et dernier single de l’album avant sa sortie 💿

Dedans, on retrouve toujours l’ami Simon à la batterie 🥁, donc, mais également Lucie au violoncelle 🎻. Vous pouvez l’entendre sur le premier pré-refrain et refrain en solo, mais également avec le quatuor MajusculeS qui agrémente à merveille le refrain final, sur une partition à nouveau écrite par Jean-Charles Montibert.

On se retrouve la semaine prochaine pour parler de la Sonate Au Clair Obscur ! 

Melancholia (Keller/Gagnor)

🥁 Batteries : Simon Rebuffat
🎸 Percussions/Basse/Guitares/Arrangements choeurs : Gabriel Keller
🎻 Cordes : Quatuor MajusculeS
🎻 Arrangement cordes : Jean-Charles Montibert
🎻 Violoncelle solo : Lucie Lacour
🎙️ Choeurs : Emi B, Gabriel Keller
🎤 Chant lead : Charlotte Gagnor

🎚️ Mixage : Benoît Martin/Studio Hors Phaz
🎛️ Mastering : Alexandre Badagée/Red Sync Studio

Derniers articles :

Soyez les premiers informés !

Soyez les premiers informés !

Inscrivez vous à la newsletter pour suivre l'avancé de l'aventure en exclusivité.

Pas de spam c'est promis : en moyenne 1 mail par mois.

Félicitation vous êtes inscrit !

Share This